Imprimer cette page

Réaliser une girouette

Créé le 27 mai 2007 et modifié le 31 décembre 2007 par Gérard (Bulgroz FRA18)


Cahier des charges pour une girouette :

Une girouette doit être :
1 – Sensible
2 – Visible
3 – Lisible

4 – Légère
5 - Amovible
6 – Esthétique

Une girouette doit être sensible
Elle doit réagir au moindre souffle de vent (c’est surtout dans les brises évanescentes qu’elle est utile).
Pour cela elle doit être :
- équilibrée : par rapport à son axe de rotation vertical, ses deux parties doivent avoir la même masse. Ce sera le cas si, en couchant votre voilier, votre girouette ne pivote ni d’un côté ni de l’autre.
- avoir un empennage de surface suffisamment importante. 

Une girouette doit être visible
Il faut la voir même si le voilier est éloigné… Pour cela, pensez à faire un empennage suffisamment grand (cela rejoint les point précédent ; tant mieux) et bien coloré (une peinture fluo est intéressante).

Une girouette doit être lisible
Bien voir votre girouette c’est bien, mais ça n’est d’aucune utilité si vous ne pouvez dire quelle direction elle indique.
Un empennage de taille suffisante est ici, encore une fois, un point intéressant. Pour améliorer encore la lisibilité, vous pouvez peindre les deux côtés de cet empennage de deux couleurs différentes.

Une girouette doit être très légère

Le centre de gravité du MM est situé approximativement un peu en-dessous de la coque. Entre ce centre de gravité et le haut du mât, il doit y avoir environ 80 cm.
Si je couche mon MM, mât à l’horizontale, une masse de 2 grammes placée à 80 cm du CG a le même effet (accentuer la gîte) qu’une masse de 16 g posée sur le pont (à environ 10 cm du CG) et qu’une masse de 32 g placée au fond de la coque (à environ 2 cm du CG). Si vous avez un peu de temps, faites les calculs pour une inclinaison à 45° ; les valeurs seront différentes mais les rapports seront identiques.

Une girouette doit être amovible
Elle doit pouvoir être placée ou enlevée au dernier moment. Elle doit aussi pouvoir se détacher facilement du mât en cas d’accrochage avec un autre voilier.

Une girouette doit être esthétique
Ce n’est déjà pas très beau une girouette en haut du mât (on ne voit que ça !), alors autant vous appliquer pour la réaliser.

Un conseil :
Le foc,s'il est bien quilibré par soncontrepoids, est une excellente girouette pour les allures du près au travers (au-delà de ces allures, la grand-voile perturbe trop les écoulement d'air)..

Quelques exemples de réalisations (à vous de faire votre choix...) :
J'ai surtout trouvé des exemples sur le site des Classes1 mètre, à l'adresse :

http://pierrekarine56.free.fr/greement_girouette.htm
Premier exemple, la girouette de Rémi Brès puis des modèles similaires :
  Rémi Brès
FRA 83 (IOM)
Hercule (MM)
Le modèle suivant se rapproche des formes précédentes :
Eric 110 (IOM)

D'autres formes à présent, peut être plus fines et plus élégantes (avis personnel) :
Woolfi (IOM)
  Rawouete (IOM)
Des détails sur ces deux dernières girouettes sur le forum des Classes "1 mètre".


Construction de cette girouette à l'adresse :
http://pierrekarine56.free.fr/greement_girouette.htm

A suivre toutes celles que vous allez réaliser...
Gilbert, par exemple, les fabrique en série pour les copains :


Sur l'aau, aux derniers Championnats de France à Gouda, ça donne ça :


D'autres réalisations ?
J'attends vos propositions...

 


Page précédente: Sortie d'écoute unique
Page suivante: Améliorations possibles