Imprimer cette page

Les mouvements du voilier

Créé le 1 janvier 2008 et modifié le 1 janvier 2008 par Gérard (Bulgroz FRA18)


Pour décrire les mouvements du voilier, il est nécessaire de se repérer par rapport à des axes et à des plans. Il y a 3 axes et 3 plans à définir :


Les trois axes sont perpendiculaires les uns aux autres.
L'axe vertical et l'axe longitudinal sont situés dans le plan bleu = plan de symétrie bilatérale ou plan sagittal
L'axe vertical et l'axe transversal sont situés dans le plan vert = plan transversal ou plan frontal
L'axe transversal et l'axe longitudinal sont situés dans le plan orangé = plan horizontal

Remarque : axes et plans de référence sont liés au voilier (ils sont tracés par rapport à lui), mais, comme j'ai choisi un voilier au portant (à cette allure il navigue "à plat"), on peut dire que ces plans sont également liés à au plan d'eau.
Dans ce cas, on peut définir les mouvements suivants :
- le roulis = tout mouvement de rotation du voilier par rapport à l'axe longitudinal (donc dans le plan frontal)
- le tangage = tout mouvement de rotation du voilier par rapport à l'axe transversal (donc dans le plan sagittal)
- le lacet = tout mouvement de rotation du voilier par rapport à l'axe vertical (donc dans le plan horizontal)
- le pilonnement = tout mouvement de translation selon l'axe vertical
- le cavalement = tout mouvement de translation selon l'axe longitudinal
- l'embardée = tout mouvement de translation selon l'axe transversal

Le mouvement d'un voilier est une combinaison complexe de plusieurs de ces mouvements simples.

Pour le Micro Magic, le mouvement le plus néfaste est le tangage ; il survient lorsque le plan d'eau est agité et que le voilier manque de puissance pour franchir le clapot.
Un bon exemple de clapot avec cette photo empruntée sur le site hollandais :

http://www.micromagic.nl/plugins/sgallery/gallery.php?list.3.1


Page précédente: Les réglages du voilier
Page suivante: Les centres