Imprimer cette page

Le vent

Créé le 27 janvier 2007 et modifié le 24 février 2007 par Gérard (Bulgroz FRA18)


La vitesse du vent.
On peut mesurer cette vitesse à l'aide d'un anémomètre, ou l'évaluer à partir de ses effets sur l'environnement (état de la mer par exemple).
La vitesse du vent se mesure en km/h ou en noeuds (1 noeud = 1 mille par heure = 1,852 km/h).
L'estimation se fait en se référant à l'échelle de Beaufort :
voir http://www.lavoile.com/vent/beaufort.htm et http://www.meteo.fr/meteonet/decouvr/a-z/html/510_curieux.htm

Lorsque la vitese du vent augmente, on dit que le vent forcit ; lorsqu'elle diminue, le vent mollit.

La "force" du vent
Cette expression est souvent utilisée comme synonyme de "vitesse" du vent alors qu'il devrait s'agir de la force développée par le vent sur une surface...
La force du vent augmente comme le carré de sa vitesse. Ainsi, lorsqu'un vent passe de 10 à 20 noeuds (sa vitesse double), sa force est multipliée par 4. Si sa vitesse triple, de 10 à 30 noeuds, par exemple, sa force est multipliée par 9 !

Le vent réel : c'est le mouvement de l'air par rapport au plan d'eau ; c'est le vent que l'on ressent lorsqu'on est immobile.
Le vent vitesse  : si, par une journée sans vent, vous allez vous promener à vélo, vous ressentez un courant d'air face à vous, courant d'air d'autant plus fort que vous pédalez vite. C'est un vent relatif car c'est vous qui vous déplacez, pas l'air. Un voilier qui avance va créer, de la même manière, un vent vitesse.
Le vent apparent : c'est le vent que l'on ressent lorsqu'on est à bord d'un voilier. Ce n'est ni le vent vitesse, ni le vent réel, mais une combinaison des deux (leur somme vectorielle). C'est ce vent que les voiles vont recevoir et c'est donc par rapport à lui que vous devrez les régler.

Le vent apparent est plus fort que le vent réel lorsque le voilier navigue entre le près serré et le bon plein :

Mais, entre le travers et le vent arrière, le vent apparent devient plus faible que le vent réel :
    

Adonnante et refusante
Ce sont des changements de direction du vent réel.
Une adonnante peut se définir comme un changement de direction du vent favorable à la progression d'un voilier au près. Une refusante sera défavorable.
Sur le schéma ci-dessous, le vent change de direction, il passe de 1 à 2 ; les voiliers sont au près serré :

Pour le voilier A, bâbord amures, le vent adonne.
Son objectif étant d'atteindre la bouée, il va loffer dans cette adonnante pour rester au près et ainsi gagner du terrain.
Un Micro Magic bien réglé doit réagir tout seul à une adonnante.
 
Pour le voilier B, tribord amures, le vent refuse.
S'il veut rester au près, il va être obligé d'abattre. Mais comme son objectif est également d'atteindre le plus rapidement possible la bouée au vent, il va virer de bord sans tarder pour ne pas se faire trop distancer par A..





Page précédente: Le vocabulaire
Page suivante: Les allures du voilier