Imprimer cette page

Le MM Racing de Thierry

Créé le 12 février 2007 et modifié le 2 avril 2007 par Gérard (Bulgroz FRA18)


Janvier - Février 2007 : Thierry construit son Micro Magic Racing
Il a photographié les différentes étapes de sa construction.

1 - Le déballage : des pièces moulées en ABS et de la quincaillerie. Les voiles sont bien à plat entre deux cartons.


2 - Séparation des pièces prédécoupées du ber.


3 - Le ber est terminé...  il ne manque plus que le bébé !


4 - Une étape importante, le collage à la Stabilit Express des deux parties de l'ensemble puits de quille / puits de mât.

5 - Collage de l'ensemble puits de quille / puits de mât au fond de la coque + collage du renfort d'étrave, du renfort du tube de jaumière et du tube de jaumière.

Remarque : avant de coller
l'ensemble puits de quille / puits de mât, le support de la platine radio a été collé à l'arrière du puits de quille et des renforts ont été collés en haut du puits de mât.
Pour que
l'ensemble puits de quille / puits de mât et le tube de jaumière soient collés bien dans le plan axial du voilier, il est nécessaire de poser le pont (sans le coller bien entendu). AInsi, le haut de l'ensemble puits de quille / puits de mât et le haut du tube de jaumière sont bien à leurs places.

A noter, à l'arrière, un décalage important entre la coque et le pont... il faudra arranger cela plus tard !

6 - Découpage des autres pièces de la platine radio.


7 - Présentation de la platine radio sur son support + pose d'un tube en téflon pour l'antenne du récepteur + pose d'un Velcro au fond de la coque.


8 - Pose des renforts sous le pont + velcro sous le cocpit pour loger le récepteur.

9 - Collage à la Stabilit Express du pont sur la coque ; les deux parties sont maintenues ensemble par du ruban adhésif et des élastiques.
Attention à préparer suffisamment de colle ; au minimum 3 mL (utilisez une seringue).



A remarquer la sortie d'écoute de foc surélevée (pour limiter les entrées d'eau).

10 - Ponçage de la coque qui dépasse du pont à l'arrière...


11 - Le Micro Magic après peinture.
Ponçage de la coque et du pont à l'abrasif à l'eau grain 600 puis peinture
blanche (bombe de peinture alkyl, de marque "Impact" Leroy Merlin).
Deux couches fines avec 3 heures de séchage entre les deux ; ponçage de la première couche à l'abrasif de grain 600.


A remarquer, le trou au fond du cockpit (à gauche) pour l'interrupteur.

12 - Montage de l'accastillage de pont + servo de barre + interrupteur étanche.


13 - Pose du lest (recouvert d'un mastic polyester "Syntofer") + peinture safran.

13 - 02 - 2007

14 - Reprise du lest afin qu'il entre dans la coque en ABS qui sert de gabarit + 2 couxches de Syntofer avec ponçage entre les deux (abrasif à l'eau - grain 600).


15 - Pose des cadènes, de l'interrupteur, du servo de barre, du pied de mât et de la bôme de grand-voile :


16 - Détail du pied de mât avec le vît de mulet et le pousse-bas :

"... le pied de mât doit faire au moins 12 cm sinon il est trop court."

17 - Détail de la tête de mât (potence) et de l'attache de la drisse de foc :

.
18 - Peinture de la quille et du lest (Peinture Humbrol - noir brillant) :
18 - 02 - 2007

Pose des lattes et des renforts sur les voiles...




Pose des écoutes et montage des voiles sur le mât et les bômes :




Le voilier est à présent terminé... voilà le résultat :


Il ne reste plus qu'à naviguer, et encore naviguer...



 


Page précédente: Collage du pont sur la coque
Page suivante: Trucs et astuces