Imprimer cette page

Les allures du voilier

Créé le 27 janvier 2007 et modifié le 24 août 2011 par Gérard (Bulgroz FRA18)


Les allures du voilier
Elles définissent la position du voilier par rapport au vent.



Le Micro Magic, comme tous les voiliers, ne peut pas naviguer avec le vent de face. Il est obligé de zigzaguer, de louvoyer, de tirer des bords.

Sur le schéma ci-dessus, le voilier est au près, tribord amures. Il remonte au vent.
Amure : côté qui reçoit le vent (voir http://fr.wiktionary.org/wiki/amure)
Tribord : en regardant vers l'avant, c'est la droite qu voilier.
Bâbord : en regardant vers l'avant, c'est la gauche du voilier.
Etre tribord amure, c'est recevoir le vent par la droite ; au près, les voiles seront donc du côté gauche (bâbord) du voilier.
Pour changer de direction, et passer bâbord amures, il devra virer de bord. Le virement de bord s'accompagne donc d'un changement d'amures.
Au cours du virement, il y a un moment où l'axe du voilier se trouve exactement dans le lit du vent, il est bout au vent. A cet instant les voiles battent dans le vent ; on dit qu'elles fasseyent ou qu'elles sont en ralingue.

Micro Magic au près, voiles bordées ; il est tribord amures.

Si un Micro Magic est au près, voiles bordées, pour passer aux autres allures (près bon plein, puis travers, etc., il faudra abattre et, en même temps, déborder les voiles.
Au près : se dit d'un voilier qui navigue le plus près possible du lit du vent.
Abattre
: s'écarter du lit du vent.
Déborder les voiles : écarter les voiles de l'axe du voilier en choquant les écoutes.
Choquer : relâcher
Si un Micro Magic navigue à une allure arrivée, pour se rapprocher du lit du vent il faudra loffer et, en même temps, border les voiles.
Allure arrivée : allure différente du près (du travers au vent arrière).
Loffer : se rapprocher du lit du vent.
Border : rapprocher les voiles de l'axe du voilier en embraquant les écoutes.
Embraquer les écoutes : tirer sur les écoutes.

Si un Micro Magic est au vent arrière, il peut naviguer voiles en ciseaux.
Voiles en ciseaux : les deux voiles sont débordées ; la grand-voile est d'un côté et le foc de l'autre. C'est la position de la grand-voile qui détermine l'amure. Si, par exemple, la grand-voile est à bâbord du voilier, celui-ci navigue tribord amures.

Micro Magic au vent arrière, voiles en ciseaux ; il est bâbord amures.

Il est possible de changer d'amure au vent arrière en faisant un empannage ou virement lof pour lof.
Empanner, ou virer lof pour lof : au vent arrière, consiste à faire passer la bôme de grand-voile d'un côté à l'autre. Après un empannage, un voilier bâbord amures devient tribord amures.







Page précédente: Le vent
Page suivante: La coque et ses appendices